INTERREG ELAN : visite officielle des futurs professionnels de l’éducation de Martinique et de Guadeloupe au siège de l'O.E.C.O à Castries (Sainte-Lucie)

INTERREG ELAN : visite officielle des futurs professionnels de l’éducation de Martinique et de Guadeloupe au siège de l'O.E.C.O à Castries (Sainte-Lucie)

Communiqué de presse de l'OECO

Une délégation de professionnels de l’éducation en formation dans les établissements de Martinique et Guadeloupe était en visite officielle au siège de l'Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O) à Castries (Sainte-Lucie) dans le cadre du projet INTERREG “Échanges Linguistiques et Apprentissage Novateur par la mobilité” (INTERREG ELAN).

Une quinzaine de futurs professionnels de l’éducation actuellement en formation à l’Université des Antilles et à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l'Éducation (E.S.P.E) de Martinique et de Guadeloupe étaient en visite officielle au siège de l'O.E.C.O. 

Cette visite s’inscrivait dans le cadre du projet INTERREG ELAN. Ainsi, les professionnels de l’éducation en formation ont bénéficié d’une immersion de deux semaines à Sainte-Lucie. Ils ont rencontré les enseignants de plusieurs établissements scolaires et ont assisté à des cours dans diverses matières en tant qu’observateurs.

Les participants au programme d’immersion se sont aussi rendus à l’Alliance française de Sainte-Lucie et à Sir Arthur Lewis Community College. Ils ont achevé leur séjour par une visite officielle au siège de l’O.E.C.O où ils ont notamment échangé avec les équipes du service Éducation de l’Organisation.

Lisa SARGUSINGH-TERRANCE, Chargée de Mission au service Éducation de l’O.E.C.O, leur a présenté le fonctionnement de l’Organisation mais aussi les projets en cours en matière d’éducation et les défis rencontrés dans ce secteur à Sainte-Lucie et dans les autres états membres.

La rencontre s’est achevée par le bilan de la période d’observation dans les établissements scolaires de Sainte-Lucie au cours duquel les étudiants ont présenté leurs analyses comparées entre le système d’éducation anglophone et celui des territoires français de la Caraïbe.

Les participants repartent ravis de leur immersion à Sainte-Lucie comme l’ont confié deux étudiants de Martinique et de Guadeloupe bénéficiaires du projet INTERREG ELAN.
 

Tout s’est très bien passé. Nous avons été très bien accueillis dans les établissements scolaires, l’Alliance française, Sir Arthur Lewis Community College et l’O.E.C.O. Je repars en Guadeloupe forte de toutes ces rencontres et des échanges que nous avons eus. Cela nous a permis de prendre du recul sur les pratiques éducatives et de comparer ce qui se fait en Guadeloupe et en Martinique avec ce qui se fait ici à Sainte-Lucie. Noémï-Marine GADDARKHAN, étudiante en Master 2 à l’E.S.P.E en Guadeloupe.

 

Durant deux semaines, nous avons observé les techniques des professeurs dans plusieurs matières dans les établissements scolaires de Sainte-Lucie. Nous avons noté des similarités et des différences, mais le plus important est que nous repartons avec les meilleures pratiques pédagogiques de Sainte-Lucie. Cette immersion était une excellente expérience et j’encourage nos collègues à en faire de même. Goulwen ROYER, étudiant à l’Université des Antilles en Martinique.

D’autres groupes d’enseignants en formation bénéficieront du projet INTERREG ELAN et partiront également en immersion professionnelle dans le courant de l’année 2020. 

A propos du projet INTERREG ELAN

Lancé en 2019, le projet INTERREG “Échanges Linguistiques et Apprentissage Novateur par la mobilité” (INTERREG ELAN) est initié par l’académie de Martinique, et porté par le Groupement d'Intérêt Public – Formation Continue Insertion (GIP-FCIP). Le projet vise à renforcer les compétences des jeunes du bassin caribéen, à faciliter leur insertion et à stimuler l’attractivité et la compétitivité des territoires de cette zone géographique.

INTERREG ELAN totalise un budget de 3 millions d’euros. Le projet est cofinancé par le programme INTERREG Caraïbes au titre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et par le Fonds Européen de Développement (FED). Le projet regroupe plusieurs partenaires aux côtés de l’académie de Martinique : la Collectivité territoriale de Martinique, L’O.E.C.O, Campus France, le réseau d’Alliances françaises des Petites Antilles, L’Université des West Indies, L’Université Quisqueya d’Haïti, L’Université d’Etat d’Haïti et l’Université des Antilles avec l’ensemble de ses campus. INTERREG ELAN sera finalisé en décembre 2020. 

A propos du programme INTERREG CARAIBES 2014-2020

Coordonné par la Région Guadeloupe qui en est l’autorité de gestion, INTERREG Caraïbes est un programme de l'Union européenne qui permet à la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique et Saint-Martin, territoires à la fois français et européens, de mener des actions favorisant la coopération avec les pays voisins de la Grande Caraïbe. Ainsi, plus de 35 pays situés entre le Mexique au nord et le Venezuela au sud, sont inclus parmi les partenaires potentiels des projets financés par INTERREG Caraïbes. 
 

A propos de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

L' Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’OECO compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines,
  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur.

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie