Les entreprises de l'O.E.C.O à TechBeach Retreat en Jamaïque

Les entreprises de l'O.E.C.O à TechBeach Retreat en Jamaïque

Communiqué conjoint OECO-CCI Martinique

Six entreprises de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O) ont participé à la 4ème édition de TechBeach Retreat qui s'est tenue à Montego Bay en Jamaïque du 5 au 7 décembre 2019.

Six sociétés du secteur des nouvelles technologies de la Caraïbe orientale ont participé à TechBeach Retreat 2019: deux sociétés martiniquaises, airZoon et Wimediacom, ainsi que IslandTEK, eMagine Solutions Inc, Converge Solutions Inc et Big Brother Technologies, basées à Sainte-Lucie.

L'événement de deux jours a réuni des centaines de participants, y compris des entrepreneurs du secteur des nouvelles technologies de la Caraïbe et d'Amérique du Nord, et 52 conférenciers de renommée mondiale de plusieurs multinationales telles que le New York Times, Forbes and Inc. Magazine, PricewaterhouseCoopers (PWC), Microsoft, Goldman Sachs, Massy ou encore Airbnb.

Cette mission s’est déroulée dans le cadre du projet INTERREG Trade Enhancement for the Eastern Caribbean (TEECA) qui est coordonné par la Chambre de Commerce de Martinique, en partenariat avec l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O), la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Agence caribéenne de Développement à l’Export basée à Barbade (Caribbean Export).

La mission a été coordonnée par Kwesi ROBERTS, Chargé de Mission à la division Compétitivité des Entreprises de l’O.E.C.O et Gayle GOLLOP, Conseillère spéciale pour le Commerce et les Affaires juridiques à Caribbean Export.

Cette année, TechBeach Retreat a été sponsorisé par Google et la Banque interaméricaine de Développement. Les participants ont pu assister à des présentations clés sur l’état des lieux des nouvelles technologies, de l'entrepreneuriat et des disruptions technologiques dans la Caraïbe. L'événement a également permis aux six entrepreneurs de participer à des rendez-vous B2B au cours desquels ils ont eu l'occasion de réseauter avec des acteurs de renommée mondiale, accéder à de nouveaux produits et services et présenter des innovations réalisées dans la Caraïbe.

Selon le co-fondateur de TechBeach Retreat, Kirk-Anthony HAMILTON :

" L'événement visait à favoriser la collaboration entre des acteurs partageant les mêmes idées dans le domaine de la technologie et à renforcer l'écosystème entrepreneurial en Jamaïque et dans la Caraïbe au sens large. La dimension non-hiérarchique de l'événement permet aux participants de rencontrer des leaders de ce secteur et d'échanger dans un environnement convivial ".

Les tables rondes et les présentations portaient sur divers sujets:

  • la 4ème révolution industrielle et le 5ème horizon,

  • vivre avec la technologie : intelligence artificielle, robotique et automatisation,

  • la blockchain et les actifs numériques,

  • les sociétés sans monnaies physiques: les solutions Fintech et leur impact,

  • les infrastructures intelligentes et l'avenir des villes,

  • innovation et réinvention de Google: l'entreprise intelligente et l'économie de l'expérience,

  • les emplois du futur: explorer la transformation technologique des secteurs d'activités,

  • la cybersécurité et le nouveau paradigme de la vie quotidienne,

  • la santé et le bien être du futur,

  • entrepreneuriat et innovation dans la révolution numérique.

Les participants ont également assisté à des ateliers dédiés aux start-ups et aux entreprises sur l'e-gouvernance, la croissance et le capital-risque.
 

A propos de la TechBeach Retreat

Chaque année, TechBeach Retreat rassemble les personnalités les plus influentes du secteur des nouvelles technologies dans le monde à Montego Bay, en Jamaïque. L'événement de deux jours offre une véritable immersion où 50 des meilleurs leaders mondiaux des nouvelles technologies, ainsi qu'environ 300 cadres, investisseurs et techpreneurs se livrent à des panels de discussions, des présentations et des ateliers stimulants et disruptifs. TechBeach Retreat offre un espace unique d'opportunités et de réseautage.

À propos du projet INTERREG TEECA

Le projet TEECA (Trade Enhancement pour la Caraïbe orientale) est cofinancé par INTERREG Caraïbes et piloté par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique (C.C.I Martinique), chef de file du projet, en partenariat avec l'Organisation des États des Caraïbes orientales (O.E.C.O), l’Agence Caribéenne de Développement à l’Export (Caribbean Export) et la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM).

Le projet INTERREG TEECA a été lancé en 2018. Il a pour vocation d’accompagner les entreprises martiniquaises et anglophones de l’O.E.C.O pour l’accès aux marchés francophones et anglophones à travers notamment des partenariats gagnant-gagnant. Ainsi, 29 entreprises sélectionnées à l'issue de l'appel à projets bénéficient actuellement d'un programme d’accompagnement sur mesure d’une durée de deux ans dans le but de se lancer à l’export.

Ce programme vise également à promouvoir l'esprit d'entreprise chez les jeunes des pays membres de l'O.E.C.O par le biais du TECCA Caribbean Entrepreneurship Challenge.

A propos du programme INTERREG CARAIBES 2014-2020

Coordonné par la Région Guadeloupe qui en est l’autorité de gestion, INTERREG Caraïbes est un programme de l'Union européenne qui permet à la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique et Saint-Martin, territoires à la fois français et européens, de mener des actions favorisant la coopération avec les pays voisins de la Grande Caraïbe. Ainsi, plus de 35 pays situés entre le Mexique au nord et le Venezuela au sud, sont inclus parmi les partenaires potentiels des projets financés par INTERREG Caraïbes.


A propos de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O)

L' Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’O.E.C.O compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines,

  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur. 

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe orientale
Kwesi Roberts Chargé de Mission Compétitivité des Entreprises, Organisation des États de la Caraïbe orientale
Stéphanie Pujar Chef de projet TEECA, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Anaïs Cornuault Chargée de Mission Facilitation du Commerce (projet TEECA),, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe orientale
Kwesi Roberts Chargé de Mission Compétitivité des Entreprises, Organisation des États de la Caraïbe orientale
Stéphanie Pujar Chef de projet TEECA, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Anaïs Cornuault Chargée de Mission Facilitation du Commerce (projet TEECA),, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie