Skip to Content
Projet TEECA : candidatures ouvertes !

Projet TEECA : candidatures ouvertes !

Communiqué de presse de l'OECS

Le Projet TEECA, Trade Enhancement for Eastern Caribbean (booster l’export des entreprises dans la Caraïbe), a été lancé au Pôle Consulaire de Formation à Schœlcher. Il vise à accélérer les échanges commerciaux au sein des pays membres de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO). A la clôture de l’appel à candidature le 28 février, 30 entreprises bénéficieront de ce programme d’accompagnement sur mesure durant deux ans.

La Commission de l’OECO (Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique, la Caribbean Export Development Agency et la Collectivité Territoriale de Martinique ont officiellement lancé le projet TEECA au Pôle Consulaire de Formation à Schœlcher en Martinique. Celui-ci poursuit quatre objectifs :

  • renforcer les échanges commerciaux dans la Caraïbe

  • surmonter les freins à l’exportation

  • booster le développement export des entreprises

  • connecter les entreprises au sein d’une communauté

Ce programme porté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique est cofinancé par le programme INTERREG Caraïbes. Il s’adresse aux entreprises basées en Martinique ou dans un des pays membres de l’OECO, désireuses de se lancer à l’export dans la région et traduit une volonté politique d’ouverture sur leur environnement géographique proche, rappelle Philippe Jock, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique.

Les récentes politiques de coopération régionale et dispositifs de développement export associés nécessitent désormais la mise œuvre opérationnelle de projets pour concrétiser cette volonté d’intégration régionale et d’ouverture des marchés aux entreprises des Régions Françaises d’Amérique et vice versa.

C’est dans cet objectif que la CCI Martinique a travaillé de concert avec ses partenaires caribéens, l’OECO et la Caribbean Export, afin de proposer un projet qui agit tant sur les vrais freins à l’accroissement des échanges dans la Caraïbe que sur le développement conjoint de solutions et produits/services innovants à forte valeur ajoutée, avec une visée sur le grand export : TEECA.

Allyson Francis, représentant la Direction de la Caribbean Export Development Agency (CEDA) explique que ce projet est l’aboutissement d’un engagement de longue date de plusieurs acteurs.

“CEDA est honoré d’être partenaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique et de la Commission de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale. Ce lancement est le point culminant de plusieurs années d’efforts pour la mise en oeuvre de ce projet“.

Plusieurs secteurs prioritaires ont été identifiés: l’industrie agroalimentaire, les technologies de l’innovation, l’environnement, la musique et la mode. Le projet TEECA a été élaboré sur mesure afin de permettre aux entreprises de mieux comprendre ces marchés (environnement économique, législatif, partenaires d’affaires potentiels etc…).

Le Directeur Général de la Commission de l’OECO souligne l’opportunité majeure qu’offre le projet TEECA quant au développement du potentiel des entreprises de la Caraïbe comme catalyseur de compétitivité :

“Le projet TEECA vise à nouer des partenariats pour booster nos compétences et créer des économies d’échelles nous permettant de nous maintenir dans un monde où la concurrence est constante et brutale”.   

Il appelle les entrepreneurs de la région à saisir cette opportunité.

Les entreprises devront télécharger le dossier de candidature sur le site de la CCI Martinique et le soumettre à teeca@martinique.cci.fr avant le 28 février 2018. A l’issu de la phase de sélection, 30 entreprises lauréates bénéficieront d’un accompagnement individuel et collectif pendant deux ans visant à concrétiser leur projet à l’export.

A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie