Visite officielle de deux députés de l'Assemblée nationale au siège de l'OECO à Castries (Sainte-Lucie)

Visite officielle de deux députés de l'Assemblée nationale au siège de l'OECO à Castries (Sainte-Lucie)

Communiqué de presse de l'O.E.C.O

Bérengère POLETTI, Députée des Ardennes et Annie CHAPELIER, Députée de la 4ème circonscription du Gard, également commissaires aux Affaires étrangères et membres de la délégation aux Outre-mer, ainsi que Philippe ARDANAZ, ambassadeur de France auprès de l'O.E.C.O et de la Barbade, étaient en visite officielle au siège de l'Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O) à Castries (Sainte-Lucie). Les deux élus siégeant à l’Assemblée nationale ont échangé avec Dr. Didacus JULES, le Directeur Général de l'O.E.CO ainsi que Dwight LAY, Avocat et Directeur du service juridique de l’Organisation.

Cette rencontre s'inscrivait dans le cadre des entretiens de la mission d'information sur l'environnement international des départements et collectivités d'Outre-mer à l’issue desquels les deux députés établiront leur rapport parlementaire.

Ce rapport présenté à l’Assemblée nationale, fera notamment un état des lieux des relations entre les Outre-mer français et leurs voisins internationaux. Il constituera un support de travail indispensable pour l’élaboration de textes de lois et de propositions budgétaires en réponse aux freins qui subsistent concernant les échanges entre les territoires français et les pays environnants.

Ainsi, plusieurs thématiques ont été abordées lors de l’entretien, dans le but de mieux comprendre les enjeux des échanges entre la Martinique et la Guadeloupe, collectivités françaises et membres associés de l’O.E.C.O, et les pays anglophones membres de l’Organisation :

Plusieurs thématiques étaient à l'ordre du jour de l'entretien :

  • la promotion du créole en tant que langue à part entière dans le bassin caribéen,

  • l'autonomisation et l'entrepreneuriat des jeunes,

  • la coopération entre les pays anglophones de l’O.E.C.O et la Martinique et la Guadeloupe en matière de gestion des catastrophes naturelles,

  • la circulation des personnes entre les pays anglophones de l’O.E.C.O et la Martinique et la Guadeloupe,

  • le risque de radicalisation religieuse et la menace terroriste dans le bassin caribéen,

  • les investissements directs étrangers et les partenariats entre les entreprises étrangères et locales,

  • le développement de l’agriculture au niveau local comme alternative à l'importation de produits agroalimentaires étrangers, 

  • la classification de certains pays de la Caraïbe sur la liste noire de l’Union européenne répertoriant les paradis fiscaux.

Les deux députés ont rappelé l’importance des rencontres effectuées dans les différentes collectivités d’Outre-mer dans l’élaboration de leur rapport final.

En tant que co-rapporteurs de la mission d'information sur l'environnement international des départements et collectivités d'Outre-mer, nous avons mené de nombreuses auditions dans les territoires d’Outre-mer français de l’océan Indien, l’océan Pacifique et l’océan Atlantique. Il existe des projets intéressants menés par les pays de l’O.E.C.O en collaboration avec la Martinique et la Guadeloupe.

Toutefois, les défis persistent dans le domaine économique, la circulation des personnes ainsi que sur de nombreux autres sujets. Cet entretien nous a permis de constater les choses de façon concrète. Ainsi, nous pourrons faire des propositions argumentées dans notre rapport parlementaire et les défendre lors de sa présentation au gouvernement français. 

Suite à la remise de cadeaux protocolaires concluant la rencontre, les deux députés ont indiqué que le rapport de la mission d'information sur l'environnement international des départements et collectivités d'Outre-mer sera finalisé au 1er trimestre 2020. Il fera aussi l’objet d’une présentation à la Commission des Affaires étrangères qui en autorisera la diffusion officielle publique via internet.
 

A propos de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

L' Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’OECO compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines,
  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur.

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie