Participation de la Martinique à la Conférence internationale sur les Sargasses du 23 au 26 octobre 2019 en Guadeloupe

Participation de la Martinique à la Conférence internationale sur les Sargasses du 23 au 26 octobre 2019 en Guadeloupe

Communiqué de presse de la Collectivité territoriale de Martinique

Une délégation de la Martinique menée par le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred MARIE-JEANNE, accompagné du Conseiller Exécutif, Louis BOUTRIN et composée d’administratifs de la CTM a participé à la Conférence Internationale sur les Sargasses organisée par la Région Guadeloupe du 23 au 26 octobre 2019 au Complexe World Trade Center (CWTC).

Cet évènement important a réuni le Premier Ministre, les représentants des Etats de la Caraïbe, les responsables d’organisations régionales et internationales, des entreprises, des membres de la société civile, et enfin les chercheurs et universitaires de la Caraïbe. Cette conférence a permis de poser les jalons d’une coopération efficiente et pragmatique en vue d’apporter des réponses fonctionnelles et opérationnelles aux échouements de sargasses devenus des faits récurrents.

La conférence marque en outre le lancement du projet SARG’COOP, dans le cadre du programme INTERREG Caraïbes et qui vise notamment la création d’un Centre Caribéen de surveillance et d’alerte aux sargasses.

Pour rappel, la participation de la délégation de la CTM fait écho :

A la 1ère Conférence Internationale sur les Sargasses organisée dans le cadre de la Conférence de Coopération régionale tenue en Martinique en octobre 2018, en présence des membres de l’OECS et de l’AEC, afin de contribuer à la mise en place d’un plan d’actions avec l’ensemble des partenaires présents. Dans son discours, le Président y réaffirmait que la recherche de solutions doit être partenariale à dimension caribéenne et internationale. Il a déclaré que la recherche scientifique doit être accentuée et il a annoncé, en ce sens, que la CTM répondra à l’appel à projets lancé par l’Agence Nationale de la Recherche.

-Au Conseil des Ministres de l’Environnement de l’OECS organisé en Martinique le jeudi 6 mai 2019 qui a notamment fait état de l’avancée sur la question de la recherche sur les sargasses.

A l’entretien du Président Alfred MARIE-JEANNE avec Emmanuelle WARGONSecrétaire d’État auprès du Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, le 23 juin 2019. Le Président rappelait qu’il était important que l'Etat prenne la pleine mesure du phénomène sargasses. Il réitérait également la demande de statut de catastrophe naturelle pour la Martinique et a également réclamé qu’un fonds d'urgence soit mis en place afin de compléter le financement de la CTM.

-A l’allocution du Conseiller Exécutif Louis BOUTRIN, lors du 2ème Forum des Affaires Maritimes et de la Pêche dans les RUP, le mardi 9 juillet 2019 à Bruxelles. Il y exposait la situation insoutenable des Marins-Pêcheurs avec l’impact des zones d’interdiction de la pêche sur 33% du littoral et de l’échouage des Sargasses.

-Au 5ème comité de sélection INTERREG, le 23 juillet 2019 qui a évalué, entre autres, des projets autour de la thématique.

Ci-joint le discours du Président Alfred MARIE-JEANNE.

Contactez-nous
Direction de la Communication Collectivité Territoriale de Martinique
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Collectivité Territoriale de Martinique
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie