Parfums des Iles s'engage dans la lutte contre le COVID 19

Parfums des Iles s'engage dans la lutte contre le COVID 19

Communiqué conjoint OECO-CCI Martinique

De nombreux acteurs du secteur privé se mobilisent en réponse au besoin croissant de produits désinfectants indispensables pour limiter la propagation du COVID-19. Basée en Martinique, la société Parfums des Iles contribue également à la lutte contre la pandémie.

L’entreprise spécialisée dans la création de parfums fait partie des bénéficiaires du projet INTERREG Trade Enhancement for the Eastern Caribbean (TEECA) qui est coordonné par la CCI Martinique, en partenariat avec l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O), la Collectivité Territoriale de Martinique et Caribbean Export, l’Agence caribéenne de Développement à l’Export basée à Barbade.

Les deux premiers cas de COVID-19 ont été confirmés en Martinique le 5 mars 2020. En concertation avec les services de l’Etat, le créateur de fragrances Parfums des Iles s’est lancé dans la fabrication de solutions désinfectantes afin de soutenir les besoins des structures hospitalières.  

Véronicka CORMOULS-HOULES, gérante de Parfums des Iles, explique qu’il s’agissait avant tout de répondre à la situation d’urgence à laquelle sont confrontés les établissements de santé :

Nos 20 années d’expérience et de savoir-faire en matière de fabrication et de conditionnement nous ont permis de répondre présent face à l’urgence hospitalière due à la pandémie de COVID-19. Nous avons livré 50 litres de solution hydro-alcoolique à l’hôpital de Mangot Vulcin le 23 mars. 

La gérante de Parfums des Iles a réaffirmé sa volonté de poursuivre cette initiative à la condition que l’approvisionnement en matières premières indispensables à la fabrication de solutions hydro-alcooliques soit garanti.

Véronicka CORMOULS-HOULES précise également que l’entreprise a dû s’adapter suite aux restrictions dues aux COVID-19 et à la fermeture de ses points de vente physiques. Un système de “click & collect” permet d’acheter sur le site internet de Parfums des Iles et récupérer la commande. L’entreprise continue aussi de livrer ses produits en Martinique, en France hexagonale et à l’international.    

À propos du projet INTERREG TEECA

Le projet TEECA (Trade Enhancement pour la Caraïbe orientale) est cofinancé par INTERREG Caraïbes et piloté par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique (C.C.I Martinique), chef de file du projet, en partenariat avec l'Organisation des États des Caraïbes orientales (O.E.C.O), l’Agence Caribéenne de Développement à l’Export (Caribbean Export) et la Collectivité Territoriale de la Martinique (CTM).

Le projet INTERREG TEECA a été lancé en 2018. Il a pour vocation d’accompagner les entreprises martiniquaises et anglophones de l’O.E.C.O pour l’accès aux marchés francophones et anglophones à travers notamment des partenariats gagnant-gagnant. Ainsi, 29 entreprises sélectionnées à l'issue de l'appel à projets bénéficient actuellement d'un programme d’accompagnement sur mesure d’une durée de deux ans dans le but de se lancer à l’export.

Ce programme vise également à promouvoir l'esprit d'entreprise chez les jeunes des pays membres de l'O.E.C.O par le biais du TECCA Caribbean Entrepreneurship Challenge.

A propos du programme INTERREG CARAIBES 2014-2020

Coordonné par la Région Guadeloupe qui en est l’autorité de gestion, INTERREG Caraïbes est un programme de l'Union européenne qui permet à la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique et Saint-Martin, territoires à la fois français et européens, de mener des actions favorisant la coopération avec les pays voisins de la Grande Caraïbe. Ainsi, plus de 35 pays situés entre le Mexique au nord et le Venezuela au sud, sont inclus parmi les partenaires potentiels des projets financés par INTERREG Caraïbes.

A propos de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O)

L' Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’O.E.C.O compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines,

  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur.

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe orientale
Ricardo JAMES Chargé de Mission Compétitivité des Entreprises, Organisation des États de la Caraïbe orientale
Stéphanie PUJAR Chef de projet TEECA, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Anaïs CORNUAULT Chargée de Mission Facilitation du Commerce (projet TEECA),, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe orientale
Ricardo JAMES Chargé de Mission Compétitivité des Entreprises, Organisation des États de la Caraïbe orientale
Stéphanie PUJAR Chef de projet TEECA, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
Anaïs CORNUAULT Chargée de Mission Facilitation du Commerce (projet TEECA),, Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie