Le Premier Ministre de Saint-Kitts-et-Nevis salue les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la paix et de la stabilité dans le monde

Le Premier Ministre de Saint-Kitts-et-Nevis salue les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la paix et de la stabilité dans le monde

Article relayé avec l'autorisation de l'agence marocaine de presse

Rabat (Maroc) – Le Premier ministre de la Fédération de Saint-Kitts-et-Nevis, Timothy Sylvester Harris, a salué, ce jeudi à Rabat, les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la paix et de la stabilité dans le monde.

“Nous saluons les actions entreprises par Sa Majesté le Roi Amir Al Mouminine, pour promouvoir les valeurs de paix, de coexistence et de respect mutuel entre les peuples sans distinctions basées sur la religion”, a souligné Timothy Harris lors d’un point presse à l’issue de son entretien avec le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale du Maroc, Nasser Bourita, ajoutant: “apprendre à vivre ensemble est un impératif du monde moderne”.

Le Premier ministre de Saint-Kitts-et-Nevis a fait observer, dans ce sens que :

“Sa Majesté le Roi Mohammed VI joue un rôle important en Afrique et sur la scène internationale en faveur de la diplomatie régionale, du développement socio-économique et de la coopération Sud-Sud”.

Par ailleurs, Timothy Harris a fait part de la volonté de son pays de consolider les relations bilatérales avec le Maroc, se félicitant, dans ce sillage, de la signature en marge de l'entretien avec le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale du Maroc, d’un mémorandum de coopération 2019-2021, de nature à donner un nouvel élan au partenariat entre les deux pays.

“Le Royaume est très respecté à l’échelle internationale et joue un rôle primordial dans le cadre des agendas des pays en développement et dans le contexte de la coopération sud-sud”, a-t-il relevé, notant que “le Maroc a connu un développement remarquable et a beaucoup de choses à partager avec les pays en développement, notamment en matière d’agriculture, d’infrastructures, d’éducation et de culture, qui sont des secteurs clés pour réaliser les Objectifs de développement durable”.

De son côté, Nasser Bourita a relevé que la visite du Premier ministre de Saint-Kitts-et-Nevis s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération bilatérale, qui ont connu un saut qualitatif depuis que ce pays caribéen a changé sa position sur le conflit autour du Sahara Marocain et retiré, en 2010, sa reconnaissance de la pseudo “RASD” (République Arabe Sahraouie Démocratique).

“Depuis cette date, un cadre nouveau de coopération a été établi, conformément à la vision Royale en matière de coopération sud-sud, ce qui a abouti à la signature en 2013 d’un mémorandum de 3 ans dans les domaines de la formation, de l’échange des expériences, de l’agriculture, de la santé et de la coopération technique”, a-t-il dit.

Nasser Bourita a estimé que le nouveau mémorandum de coopération vise à renouveler les liens de coopération et à élargir le partenariat à d’autres domaines, notamment la santé, l’agriculture, la formation, outre la coordination diplomatique au niveau des foras régionaux et internationaux. 

“Nous avons également signé un communiqué conjoint qui porte sur la position commune au sujet des questions régionales et internationales, dont la position de Saint-Kitts-et-Nevis à l’égard de la question de l’intégrité territoriale du Royaume”, a-t-il fait savoir.

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale du Maroc a assuré que conformément à la vision de Sa Majesté le Roi, le partenariat portera sur des projets concrets dans le cadre du renforcement des relations entre le Maroc et les pays de la région des Caraïbes, à la faveur des visites intenses effectuées récemment et de l’ouverture d’une mission permanente de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) à Rabat - la première en son genre dans le monde arabe et en Afrique - qui donnera un nouvel élan à la coordination entre les différentes parties.

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie