La Martinique au Patrimoine Mondial de l'UNESCO: entre coopération régionale et sensibilisation du grand public

La Martinique au Patrimoine Mondial de l'UNESCO: entre coopération régionale et sensibilisation du grand public

Communiqué du Parc Naturel de Martinique

Du 24 au 28 Septembre 2018, le Parc Naturel de Martinique (PNM), porteur du projet pour le compte de l’État et de la Collectivité Territoriale de Martinique, organise une semaine de sensibilisation afin d’informer le plus grand nombre, de la candidature pour l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO des "Volcans et Forêts de la montagne pelée et des pitons du nord de la Martinique“. Au cours de cette semaine, plusieurs rencontres de coopérations régionales seront également organisées sur le territoire.

A l’approche du dépôt du dossier de la Martinique au niveau national, il était important pour le PNM d’impliquer la population à cette démarche qui s’inscrit pleinement dans le cadre du développement de notre territoire. Pour ce faire, plusieurs rendez-vous et articles réalisés en étroite collaboration avec les médias de l’ile précisent les attributs et valeurs exceptionnels de la Martinique. Pour rappel, l’inscription des "Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique“ sur la liste indicative de la France en 2014 était la première étape nationale de la candidature de la Martinique. Puis en Octobre 2016, la « Valeur Universelle Exceptionnelle » du Bien Martiniquais, confirmée par Ségolène ROYAL, Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, était la seconde. La prochaine étape sera le choix de la France du territoire qu’il décidera de défendre au niveau international du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Il était aussi essentiel de renforcer les liens de coopération régionale autour de ce projet. En effet, au sein de la Caraïbe, des pays sont déjà gestionnaires de biens UNESCO.  Le séminaire sur la gestion des sites labellisés UNESCO de la caraïbe, organisé le mardi 25 Septembre 2018, réunira une dizaine de pays de la Caraïbe avec le précieux concours de l’Organisation de Etats de la Caraïbe Orientale (OECO). Les représentants de la Dominique, Sainte-Lucie, Montserrat, Saint Kitts & Nevis, Grenade, Saint Vincent et les Grenadines, Antigue, Jamaïque, Iles Vierges Britanniques et de la Martinique partageront leurs expériences des stratégies de valorisation des patrimoines naturels en milieu insulaire.

Mercredi 26 Septembre, une réunion de coopération sur la préservation et la valorisation des mangroves de la Caraïbe se déroulera au Domaine d’Emeraude, au Morne Rouge. L’occasion pour nos visiteurs de découvrir ce site d’exception.

La mobilisation et la concertation locale et caribéenne autour de notre Martinique Merveille du Monde se poursuivra au cours de la semaine prochaine lors des rendez-vous suivants : 

  • Mardi 25 Septembre : Séminaire sur la gestion des sites labellisés UNESCO de la caraïbe – Hôtel de l’Assemblée de la CTM de 8h30 à 17h
  • Mercredi 26 Septembre : Réunion de coopération sur la préservation et la valorisation des mangroves de la Caraïbe – Domaine d’Emeraude de 9h à 16h 
Contactez-nous
Malika Nestoret Chargée de Communication, Parc Naturel de Martinique
Malika Nestoret Chargée de Communication, Parc Naturel de Martinique
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie