La coopération régionale de la ville du Lamentin (Martinique) : politique publique en faveur du rapprochement des populations caribéennes

La coopération régionale de la ville du Lamentin (Martinique) : politique publique en faveur du rapprochement des populations caribéennes

Communiqué de la ville du Lamentin (Martinique)

Depuis 1996, la ville du Lamentin a affirmé sa volonté d'établir des liens privilégiés avec la ville de Santiago de Cuba. Cette coopération active a permis l’émergence d’actions concrètes au bénéfice des populations sœurs.

Aujourd'hui, cette relation de ville à ville prend une nouvelle dimension avec la réalisation de projets d'envergures novateurs et fonctionnels : ​​​​​​ADELANTE 2.0 et l'Inventaire Rapide Biologique Social et Technologique de la mangrove de la Cohé du Lamentin à la Baie de Génipa.

Inventaire Rapide Biologique Social et Technologique de la mangrove de la Cohé du Lamentin à la Baie de Génipa.

Entre 2011 et 2015, ce programme de coopération a favorisé des échanges de pratiques entre les scientifiques et naturalistes des 2 îles en faveur de la protection de la biodiversité de la Caraïbe et plus spécifiquement de la mangrove.

Ce programme a été décliné en 2 volets : connaître la biodiversité de cet important écosystème et ses usages puis la valoriser auprès de tous les enfants scolarisés en classe élémentaire sur la commune du Lamentin. La connaissance de la biodiversité s’est traduite par la réalisation d’un inventaire dans la mangrove s’étendant sur la commune du Lamentin et 3 communes du Sud de l’île, soit un périmètre de 168 km2.

Pendant 3 semaines, en juin 2013, des équipes mixtes ont identifié les espèces présentes de la flore et de la faune et des espèces marines. Les pressions humaines ou agricoles et les pratiques des communautés sociales ont, également, été identifiées. Au-delà des 960 espèces répertoriées et listées, ce travail a permis de définir une liste de menaces subies par la mangrove et une autre de recommandations pour sa préservation et sa gestion. L'édition d'un ouvrage bilingue, français-espagnol, va clore cette phase de coopération. Riche de rapports scientifiques, de photos des espèces et de figures, il sera mis à disposition des acteurs locaux de la décision et de la recherche.

Le projet a reçu l’accompagnement financier et technique de nombreux partenaires locaux et nationaux notamment du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, de la préfecture de Martinique, de la Collectivité Territoriale de Martinique, du Parc Naturel de Martinique, de l’Office de l’Eau,...

 

ADELANTE 2.0 (En avant)

ADELANTE 2.0 est un projet de coopération bilatérale mis en œuvre depuis début 2019. La deuxième édition de ce dispositif vise à favoriser la construction personnelle de l’enfant et son épanouissement à travers la pratique artistique : musique, arts plastiques et théâtre. Ainsi, l’enfant développe sa sensibilité, sa créativité, son écoute et sa motricité.

Les parents participent aux activités auprès des enfants, des instructeurs cubains, des professionnels locaux. Cette spécificité favorise l'interconnexion dans les relations entre les acteurs jouant un rôle majeur dans l'émancipation du futur citoyen.

Un autre champ d'intervention est investi, celui de la formation pratique des agissants. Les professionnels des crèches lamentinoises bénéficient de compétences supplémentaires, en méthodologie et techniques d'éducation artistique, pour augmenter le niveau des prestations offertes et pérenniser les actions du projet.

"En-avant", traduction française d'ADELANTE, exprime bien l'esprit avant-gardiste de ce projet. Cela se traduit concrètement par l'animation, en espagnol, d'activités ludiques et pédagogiques destinées aux tout-petits des 6 crèches collectives, jusqu'en juin 2019. Agissent de concert l'équipe de professionnels de la petite enfance de la ville du Lamentin et 3 instructeurs cubains en art, techniciens de l'éducation artistique dans les crèches et les écoles, détachés de la Direction Provinciale de la Culture de Santiago de Cuba. Un support pédagogique didactique pour la conservation et la diffusion des techniques présentées est en cours de réalisation pour diffusion.

Ce projet a été co-financé par les services de l'Etat (ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Direction des Affaires Culturelles).

Dans la continuité d'ADELANTE 2.0, un deuxième projet d'éducation culturelle et artistique, trisannuel, est déployé sur le territoire en faveur des élèves des CE2, CM1, CM2 des 10 établissements du Lamentin.

LEKOL ART vise à sensibiliser, initier et former à la pratique artistique dans quatre domaines : musique, arts plastiques, danse et théâtre. Il s'agit, par ces médias, de développer écoute, curiosité et sensibilité pour contribuer à la construction personnelle et relationnelle.

L'Office de la Culture du Lamentin, opérateur technique de la ville, décline les activités du projet en trois volets : détection des potentiels artistiques dans les écoles, intégration aux cours des ateliers culturels pour le développement personnalisé des talents détectés et formation des animateurs de l’Office. Des experts cubains en art, appelés méthodologues, viennent en appui de l'Office en partageant leurs méthodes et pédagogies afin d'élargir le champ de compétence des professionnels locaux. Leur intervention pour l’année scolaire 2018-2019 s'achèvera en juin 2019 par la remise des outils de travail adaptés à l'environnement local et co-construits en concertation avec les animateurs et la communauté scolaire. Cette année, ce sont les classes de CE2 qui ont bénéficié de la première étape de ce cursus novateur.

En 2017, La Commune du Lamentin a obtenu le label PACT3, Programme d'Appui à la Coopération Thématique des Collectivités Territoriales du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères via la Délégation pour l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales. Cette distinction lui a été accordée pour les compétences et savoir-faire spécifiques déployés dans le cadre des deux projets menés avec Santiago de Cuba : Adelante 2.0. et l'Inventaire Rapide Biologique Social et Technologique de la mangrove de la Cohé du Lamentin à la Baie de Génipa.

La responsabilité est donnée à la ville du Lamentin de susciter des partenariats de coopération en faveur de l'épanouissement des populations. Participer à des évènements majeurs est son action première pour faire découvrir l’expérience communale. Ce fut le cas lors du quatrième « Caribaea Initiative Research & Conservation Workshop » qui s’est déroulé à Saint-Domingue du 15 au 17 mai 2019.

Contactez-nous
Tania Thelineau Chargée de mission Relations Internationales, Mairie du Lamentin Cabinet du Maire
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Tania Thelineau Chargée de mission Relations Internationales, Mairie du Lamentin Cabinet du Maire
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie