Fin du 4ème Conseil des Ministres de l’Education de l’OECS

Fin du 4ème Conseil des Ministres de l’Education de l’OECS

Communiqué de la Collectivité Territoriale de Martinique

Antigua & Barbuda –  Le 4ème Conseil des Ministres de l’Education de l’OECS s’est déroulé du 19 au 20 Février 2019 à Antigua en présence de Sylvia SAITHSOOTHANE, Conseillère Exécutive en charge de l’éducation qui représentait la Martinique.

Accès et équité pour tous

Sous la Présidence du Ministre de l’Education, de la Science et des Technologies d’Antigua & Barbuda, Michael BROWNE, le premier jour, les ministres des 10 Etats membres de l’OECS ont échangé sur les enjeux éducatifs au sein de leurs territoires respectifs. Anguilla et les Iles Vierges Britanniques ont rappelé que deux ans après les ouragans Maria et Irma, le secteur éducatif était toujours gravement touché.  

« Léducation devrait nous apprendre le vivre ensemble » (Sylvia Saithsoothane)

Sylvia SAITHSOOTHANE a notamment évoqué avec les Etats voisins la problématique des violences scolaires. En effet, la Martinique fait face à un taux élevé de conseils de discipline et à nombreux cas de harcèlement dans ses établissements. Elle a rappelé que chaque élève se rendant à l’école devrait le faire sans peur et en toute sécurité tout comme le personnel éducatif.

Sur la question de la gestion des risques en milieu scolaire, la CTM a réaffirmé son engagement à accompagner les pays voisins sur l’ingénierie de bâtiments parasismiques. La Collectivité dispose d’une réelle expertise dans le domaine tant sur le bâti que dans les actions de sensibilisation de la population aux risques. La semaine « REPLIK » a été présentée aux partenaires comme exemple de bonne pratique et il a été proposé que l’édition 2019 prenne une dimension caribéenne.
 

Promouvoir la consolidation de l’identité caribéenne grâce à la mobilité de nos jeunes

Les opportunités offertes par le projet INTERREG Caraïbe « ELAN » (échanges linguistiques novateurs par la mobilité), ont été présentées par Ghislaine MOETUS-SCHULLER, Chargée de Mission de Coopération Éducative au sein de l’Académie de Martinique.

La Conseillère exécutive a rappelé le rôle majeur de la Collectivité dans la mise en œuvre du projet, notamment sur le volet formation professionnelle. L’Académie de Martinique a également insisté sur la nécessité de disposer d’une carte de l’offre de formation disponible à l’échelle de notre bassin géographique.

Le Mercredi 20 Février, le Conseil s’est achevé avec la visite d’établissements scolaires de l’île. Les ministres se sont notamment rendus à l’Hospitality Training Center d’Antigua & Barbuda, centre d’excellence régionale pour la formation des métiers du tourisme.

Le prochain Conseil des Ministres de l’éducation est prévu pour 2020 à Saint-Kitts et Nevis.

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation of Eastern Caribbean States
Sisera Simon Head of Education Development Management Unit, Organisation of Eastern Caribbean States
Marcellus Albertin Head of the Human and Social Cluster, Organisation of the Eastern Caribbean States
Direction de la Communication Collectivité Territoriale de Martinique
Direction de la Communication Organisation of Eastern Caribbean States
Sisera Simon Head of Education Development Management Unit, Organisation of Eastern Caribbean States
Marcellus Albertin Head of the Human and Social Cluster, Organisation of the Eastern Caribbean States
Direction de la Communication Collectivité Territoriale de Martinique
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie