Désignation officielle du commissaire de la Guadeloupe à l'Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

Désignation officielle du commissaire de la Guadeloupe à l'Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

OECS Media release

Le Président du Conseil Régional de Guadeloupe Ary Chalus a officiellement désigné le commissaire qui représentera le tout dernier membre associé de l'Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO) en la personne de Ruddy Blonbou.

La Guadeloupe a officiellement adhéré à l'OECO en tant que membre associé lors de la cérémonie de signature qui s'est tenue à Basse-Terre le 14 Mars 2019 en la présence des Chefs de Gouvernements des états membres de l'Organisation. 

La Commission de l'OECO dont le siège se situe à Castries (Sainte-Lucie), est l'organe administratif de l'Organisation. Elle compte le Directeur Général Dr. Didacus Jules ainsi que les commissaires nommés par chacun des membres et membres associés de l'Organisation. Les commissaires ont un rôle d'ambassadeur. 

Dans la lettre d'accréditation faisant suite à cette adhésion adressée au Directeur Général de l'OECO le 22 mai 2019, le Président du Conseil Régional de Guadeloupe Ary Chalus a désigné le commissaire de la Guadeloupe en la personne de Ruddy Blonbou.

Après l'obtention d'un doctorat en Physique à l'Université Paris-Saclay en 1999, Ruddy Blonbou a débuté sa carrière professionnelle en Angleterre en tant que Research Associate à l'Université de Cambridge puis à l'Imperial College de Londres.

En 2002, il a intégré l'université des Antilles en tant que Maître de Conférences. Il a également occupé le poste de collaborateur parlementaire aux côtés du député de la Guadeloupe Ary Chalus, à l'Assemblée nationale entre 2012 et 2017.

Ruddy Blonbou assure les fonctions de Directeur adjoint du cabinet du Président Ary Chalus depuis 2016. Il est notamment en charge des Affaires extérieures (affaires européennes et coopération).  

"Notre région caraïbe est un espace, d’une richesse culturelle et naturelle remarquable, souvent louée ou enviée, mais pourtant encore sous-estimée, tant notre potentiel est immense !
Ce potentiel, cette promesse, nous devons la concrétiser ensemble, pour 
notre jeunesse, pour l’épanouissement de nos populations, autrement nous risquons d’être que des poussières de mondes ballotées par les vents" a-t-il déclaré.

Ruddy Blonbou représente désormais la Guadeloupe à l'Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale.
Ses fonctions de Commissaire s'ajouteront à celles de Directeur adjoint de cabinet du Président du Conseil régional de Guadeloupe.

 

A propos de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

L' Organisation des états de la Caraïbe Orientale (OECO en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’OECS compte :

- 7 états membres de plein droit : Antigua et Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts et Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines

- 4 membres associés : les Iles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe

- un territoire observateur pour lequel les négociations d'adhésion sont toujours en cours : Saint-Martin

Contactez-nous
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Région Guadeloupe
Direction de la Communication Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Région Guadeloupe
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie