COVID-19 : le projet IFLE CARICOM passe en mode digital

COVID-19 : le projet IFLE CARICOM passe en mode digital

Communiqué de presse de l'Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O)

Face aux restrictions mises en place dans le but d'endiguer la propagation du COVID-19, le projet IFLE CARICOM passe désormais en mode numérique pour poursuivre son objectif: promouvoir le plurilinguisme dans 11 pays de la Caraïbe anglophone.

L'Alliance française de Sainte-Lucie, les Chargés de mission du projet et le réseau des Alliances Françaises de la région ont déployé un plan de résilience afin de limiter les impacts de la pandémie de COVID-19 et d'assurer le principe de continuité pédagogique et culturel.

Malgré la fermeture physique des 10 alliances françaises participant au projet et l'arrêt des cours en présentiel, les apprenants de chaque structure, quel que soit leur âge,  continuent à bénéficier des formations désormais dispensées sous forme de classes virtuelles via la plateforme Zoom. Ils ont aussi accès aux ressources pédagogiques mises en ligne sur Edmodo, une autre plateforme facilitant les échanges de documents entre les formateurs et les étudiants, ainsi que la mise en place d'évaluations en ligne.

D'autre part, dans le cadre du programme IFLE Caricom, la formation en ligne de près de 120 professeurs de français venant de 11 pays de la Caraïbe anglophone se poursuit par le biais de la plateforme Tree Learning. Cet outil est spécifiquement conçu pour faciliter le développement des compétences des professionnels de l'éducation. L’ensemble des modules disponibles en ligne a été élaboré et mis en scène par l’équipe IFLE CARICOM.

Les participants semblent être ravis du programme de formation pédagogique comme l'a confié Natasia NELSON, professeur de français originaire de la Grenade bénéficiaire du projet IFLE CARICOM :

 Je conseillerais certainement à d’autres enseignants de participer à cette formation en ligne [...] De plus, cette formation est gratuite et offerte à tous les professeurs de français. Cela nous donne l’opportunité d’améliorer l’utilisation de la langue française et les techniques d’enseignement qui nous aideraient certainement en tant que professeurs à donner des cours à nos élèves de manière plus pratique et innovante. J’ai tellement appris jusqu’à présent. J’attends avec impatience chaque semaine de faire face à un nouveau défi et d’apprendre des points intéressants que je ne connaissais pas sur la langue. Pour moi, cette formation est vraiment utile et je remercie mille fois les organisateurs. C’est un vrai plaisir d'y participer !

Par ailleurs, les artistes caribéens anglophones émergents participant au volet culturel du projet IFLE CARICOM sont mis en avant sur la chaîne Instagram 'Pyramide.TV'. Une sélection d'artistes bénéficiera également de la formation "Français pour les arts" qui débutera à la fin du mois d'avril 2020. La jeune équipe travaille aussi sur quelques surprises qui devraient être déployées très rapidement.

Enfin, les missions et déplacements prévus dans le cadre du projet IFLE CARICOM reprendront à l'issue de la crise du COVID-19.

A propos du projet IFLE CARICOM

Lancé en avril 2019 et piloté par une petite équipe de chargés de mission très investis autour de la Direction de l'Alliance française de Sainte-Lucie, le projet IFLE CARICOM (Intégrer le Français comme Langue d'Échanges) permet à plus de 10 partenaires, de collaborer de manière inédite : l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O) notamment par l'intermédiaire de l'unité Education, la Caricom, le Ministère français de la Culture, Campus France, France Education International, l’Université des Antilles, l’Université de Guyane, l’Institut Français, les Chambres de Commerce des îles de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane ainsi que la Fédération Internationale des Associations de Professeurs de Français.

Le projet IFLE CARICOM totalise un budget de 800.000 € sur deux ans. Il a pour objectif principal de favoriser la mobilité dans la Caraïbe anglophone, plus particulièrement entre 11 pays (six pays membres de l'OECO : Antigua et Barbuda, la Dominique, la Grenade, St. Kitts & Nevis, Sainte-Lucie, St. Vincent et les Grenadines, ainsi que Trinidad et Tobago, la Jamaïque, la Barbade, le Suriname et le Guyana), et les échanges avec les territoires français de la région (la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane).

Il mise sur un plurilinguisme qui permet de s'ouvrir aux autres sociétés et cultures. En effet, la barrière linguistique reste un des freins principaux aux échanges et à la mobilité professionnelle, étudiante et culturelle dans le bassin caribéen. Les actions s'inscrivant dans le cadre du projet IFLE CARICOM menées dans les pays mentionnés se déclinent donc en trois axes : l’axe linguistique (promotion de l’enseignement de la langue française), l'axe entrepreneurial (facilitation de la mise en relation entre entrepreneurs anglophones et français de la Caraïbe), l'axe culturel (le soutien de l'émergence de jeunes talents).

D'ici décembre 2020, les actions entreprises dans le cadre du projet IFLE CARICOM devraient bénéficier au minimum à 130 professeurs de français, 50 artistes et près de 2.000 étudiants qui passeront le Diplôme d'Etudes en Langue Française (DELF) permettant aux non-francophones d’intégrer à terme, s'ils le souhaitent, le système d’enseignement français.

A propos de l’Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O)

L' Organisation des États de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français) ou "Organisation of Eastern Caribbean States" (OECS en anglais), est une organisation internationale et intergouvernementale créée par la signature du Traité de Basse-Terre à Saint-Kitts et Nevis le 18 juin 1981. L’Organisation est dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, et à la protection des droits de l’homme. Elle encourage la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants de la Caraïbe orientale. Son siège est basé à Sainte-Lucie.

L’O.E.C.O compte :

  • 7 états membres de plein droit : Antigua & Barbuda, le Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts & Nevis, Sainte-Lucie,  Saint-Vincent et les Grenadines,
  • 4 membres associés : les Îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe,

Les négociations d'adhésion à l'O.E.C.O en qualité de membre associé sont toujours en cours avec Saint-Martin qui conserve toutefois la position de territoire observateur.

Contactez-nous
Evelyne GASSE Directrice de l'Alliance française de Sainte-Lucie et Coordinatrice générale des Alliances françaises de la Caraïbe
Rafer GORDON Chargé de Mission, unité Éducation, Organisation des États de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe Orientale
Evelyne GASSE Directrice de l'Alliance française de Sainte-Lucie et Coordinatrice générale des Alliances françaises de la Caraïbe
Rafer GORDON Chargé de Mission, unité Éducation, Organisation des États de la Caraïbe Orientale
Direction de la Communication Organisation des États de la Caraïbe Orientale
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie