Concours photo 2022 des villes résilientes des Caraïbes

Concours photo 2022 des villes résilientes des Caraïbes

Communiqué de Presse

Les premiers lauréats sont annoncés aujourd'hui à l'issue d'un concours de photos qui met en valeur la résilience au changement climatique dans les Petites Antilles.

Ce concours invitait les participants à partager leurs points de vue sur la façon dont la région s’adapte aux effets du changement climatique. Les photographies sélectionnées et leurs légendes ont été rassemblées dans une galerie photo en ligne et accessible à tous : bit.ly/Carib-resilience

Trois catégories étaient proposées aux photographes amateurs :

·        Actions citoyennes : innovations sociales et commerciales pour la résilience.

·        Solutions fondées sur la nature : infrastructures vertes et bleues qui renforcent la résilience.

·        Conception et technologie : caractéristiques résilientes de l'environnement bâti et des infrastructures. 

 

Le pouvoir des citoyens et la grande gagnante du concours

Mme Sherrel Charles d'Antigua-et-Barbuda a remporté le premier prix du concours et la catégorie "People power" (le pouvoir des citoyens en français) avec sa photo “People power in the back garden” (le pouvoir des citoyens dans le jardin en français). Sa photo dépeint une solution artisanale aux sécheresses prolongées d'Antigua-et-Barbuda. Sur la photo, sa     jeune cousine utilise un système d'irrigation goutte à goutte simple mais efficace que les parents de la photographe ont installé dans leur potager.

 "Je pense que la jeune génération devrait être initiée à ces concepts dès le plus jeune âge afin qu'elle sache à quel point le changement climatique est grave et combien il est important de gérer les ressources correctement", a déclaré Mme Charles. Ce système d'irrigation artisanal a permis de réduire les impacts du changement climatique pour sa famille.

Gagnante de la catégorie "Solutions basées sur la nature »

La deuxième place et le prix de la catégorie "Solutions basées sur la nature » sont attribués à Mme Alexis Armande, de Guadeloupe, avec sa photographie intitulée "Conservation des mangroves en Guadeloupe". Sa création illustre un projet d'aménagement mené par la municipalité de Morne-à-l'eau, qui comprend une passerelle en bois traversant la mangrove jusqu'à la plage de Babin. Grâce à ce projet, l’écosystème, se voyant ainsi préservé, offre de nombreuses commodités aux visiteurs - les gens peuvent profiter de bains de boue, faire des pique-niques et se promener paisiblement dans la nature.

De plus, "les petites Antilles sont aujourd’hui, exposées aux aléas climatiques, et cette mesure de préservation permet à la nature de se régénérer durablement", a déclaré Madame Armande. "La solution naturelle présentée ici réduit considérablement les impacts susceptibles d'être causés par l'homme et permet de sensibiliser à l'importance de la conservation de la nature", a-t-elle ajouté.

Gagnante de la catégorie “Conception et technologie”

La lauréate de la catégorie "Conception et technologie" est Mme Shanis Cato, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, avec sa photo "Resilient seafront in Georgetown" (un front de mer résilient à Georgetown en français). Sa photo montre une digue récemment construite avec des brises-lames en béton (X blocks en anglais) conçus pour absorber l'énergie des vagues et réduire les dommages causés à la ville.

“La digue représente un soulagement pour de nombreux habitants de la ville,” a dit Mme Cato. “Elle protège la communauté qui a subi de nombreuses inondations, notamment pendant la saison des ouragans. Le projet de défense côtière, achevé en 2021, protège non seulement les infrastructures contre la force des vagues, mais aussi de nombreux habitants, car la mer, malgré sa beauté, a fait de nombreuses victimes.”

D’autres histoires inspirantes

Sherrel Charles, Alexis Armande et Shanis Cato nous ont dévoilé les histoires qui se cachent derrière leurs photos lors d'un événement organisé pour l’occasion accessible ici (en anglais) : https://youtu.be/Wl1wKWa-RPY

Les juges ont également décerné quatre "mentions honorables" parmi les photos sélectionnées :

Le concours est une initiative de la Commission de l'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO), de l'Université des Antilles, de l'Université des Antilles et du programme Adapt'Action de l'Agence française de développement (AFD).

Le concours fait partie d'une initiative plus large de ces partenaires visant à accroître la sensibilisation, la compréhension et les compétences pour renforcer l'adaptation au changement climatique dans les villes des Petites Antilles.

Elodie Afonso, Coordinatrice régionale du programme AdaptAction dans les Caraïbes - Expertise France a  ajouté:

 "A travers son mandat dans les pays de la Caraïbes orientale, AdaptAction a montré que ces territoires partagent de nombreuses vulnérabilités et risques climatiques. Ces derniers ont un impact sur les villes qui se matérialisent de plus en plus. L'augmentation prévue du nombre et de l'intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, ainsi que le manque de résilience et la fragilité socio-économique des centres urbains de la région Amérique latine et Caraïbes, exacerbent le risque d'inondations, de glissements de terrain, de sécheresses et d'autres catastrophes naturelles. Le changement climatique constitue donc un défi de taille pour les environnements urbains. Ce concours photo était un moyen pour nos organisations de montrer que l'art peut être un moyen efficace de sensibiliser aux besoins d'adaptation au changement climatique."

Pour plus d'informations, contactez l'OECO à l'adresse [email protected], ou envoyez un courriel à [email protected]

A propos du projet

Le projet "Construire des villes résilientes au climat dans les Caraïbes orientales" vise à doter les urbanistes et les praticiens d'aujourd'hui et de demain des outils, de l'expertise et de la pensée critique nécessaires pour transformer les villes des Caraïbes orientales en lieux socialement justes et résilients aux risques climatiques. Pour ce faire, le projet élabore un nouveau programme éducatif adapté aux étudiants et aux professionnels de l'urbanisme de la région. Ce programme pourrait transformer la façon dont les villes des Caraïbes orientales s'adaptent au changement climatique.

Le projet vise également à sensibiliser le grand public au changement climatique et à soutenir les mesures de résilience en organisant ce concours photos, qui fera participer et motivera les citoyens de toute la région.

A propos des organisations sponsors du concours

Commission de l'OECO

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale qui se consacre à l'harmonisation et à l'intégration économiques, à la protection des droits de l'homme et des droits juridiques, et à l'encouragement de la bonne gouvernance entre les pays indépendants et non indépendants des Caraïbes orientales, à savoir Antigua-et-Barbuda, le Commonwealth de Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, les îles Vierges britanniques, Anguilla, la Martinique et la Guadeloupe. Visitez www.oecs.org

Université des Indes occidentales (en anglais, University of the West Indies)

D’abord un collège universitaire de Londres en Jamaïque avec 33 étudiants en médecine en 1948, l'UWI est devenue une académie moderne, tournée vers l'avenir, militante et de premier plan avec plus de 50 000 étudiants. Notre mission, qui consiste à faire progresser l'apprentissage, à créer des connaissances et à encourager l'innovation pour la transformation positive des Caraïbes, est centrée sur la formation de penseurs et de leaders critiques qui répondent aux besoins de la société du 21e siècle.  Visitez www.uwi.edu

Université des Antilles

L’Université des Antilles est un Etablissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPCSCP) issue de la transformation de l’Université des Antilles et de la Guyane (créée le 1er mars 1982) par la loi du 25 juin 2015. Implantée sur deux territoires distincts : la Guadeloupe qui est une région-département, et la Martinique qui est une collectivité territoriale, elle accueille plus de 12000 étudiants.

L’Université des Antilles s’organise autour de services et composantes à compétences transversales, et deux pôles universitaires régionaux autonomes : le « Pôle Guadeloupe » et le « Pôle Martinique ».  Voir www.univ-antilles.fr 

AFD

L'Agence Française de Développement (AFD) met en œuvre la politique de développement et de solidarité internationale de la France. Par ses financements aux ONG et au secteur public, ainsi que par ses recherches et publications, l'AFD accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et plus résilient. Elle propose également des formations au développement durable (à AFD Campus) et d'autres actions de sensibilisation en France.

Avec nos partenaires, nous construisons des solutions partagées avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont à l'œuvre sur plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les DOM-TOM, dans 115 pays et dans les régions en crise. Nous nous efforçons de protéger les biens publics mondiaux - en favorisant un climat stable, la biodiversité et la paix, ainsi que l'égalité des sexes, l'éducation et les soins de santé. Nous contribuons ainsi à l'engagement de la France et des Français pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). Vers un monde en commun. Voir https://www.afd.fr/en  

Adapt'Action

Le programme Adapt'Action, doté de 30 millions d'euros, soutient 15 pays en développement et organisations régionales pour les aider à relever le défi de l'opérationnalisation de l'Accord de Paris par la mise en œuvre des dimensions d'adaptation de leurs engagements climatiques (CDN).

L'objectif de ce programme est de fournir aux pays les plus vulnérables (en Afrique, aux Pays les Moins Avancés et aux Petits Etats Insulaires en Développement) les moyens de développer des projets d'investissement solides dans le domaine de l'adaptation au changement climatique, susceptibles d'être financés par les partenaires financiers du développement, dont l'AFD. Voir www.afd.fr/adaptactio

Contactez-nous
Crispin d'Auvergne Coordonnatrice du changement climatique et de la gestion des risques de catastrophe, Organisation of Eastern Caribbean States
OECO Unité de communication Organisation des États des Caraïbes orientales
Crispin d'Auvergne Coordonnatrice du changement climatique et de la gestion des risques de catastrophe, Organisation of Eastern Caribbean States
OECO Unité de communication Organisation des États des Caraïbes orientales
A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie