Changement climatique : l'OECO et l'AFD lancent une e-consultation citoyenne

Changement climatique : l'OECO et l'AFD lancent une e-consultation citoyenne

Les citoyens des États membres de l'OECO sont invités à participer à une enquête en ligne dans le cadre du projet de renforcement des capacités d’adaptation au changement climatique à l’échelle régionale

Donner la voix aux citoyen.ne.s, c’est l’objectif de la  Plateforme de participation citoyenne, lancée par l’Organisation des Etats des Caraïbes orientales (OECO), avec l’appui de l'Agence Française de Développement (AFD)  à travers son programme " Adapt'Action ". Sous la forme d’un sondage, la plateforme s’inscrit dans une démarche inclusive en permettant aux citoyen.ne.s de s’exprimer sur les sujets de changement climatique. Son objectif tend à recenser les défis rencontrés par les populations pour mieux les comprendre et favoriser l’émergence de solutions efficaces et durables qui alimenteront ensuite les stratégies d’adaptation aux changements climatiques dans la région.

Au cours de l'année dernière, les plus grands scientifiques du monde ont rendu public les résultats du bilan de santé planétaire le plus complet jamais entrepris et le pronostic n'est pas bon. En mai, le Rapport d'évaluation mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques a conclu que la société était menacée par la disparition accélérée des espèces sauvages et la destruction des écosystèmes naturels qui soutiennent toute vie sur Terre. Quelques mois plus tôt, en octobre, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) avait averti que les émissions de carbone devraient être réduites de moitié d'ici 2030 pour éviter l’intensification des épisodes de sécheresse, d'inondation, de chaleur extrême et le risque de pauvreté pour des centaines de millions de personnes. La Commission de l’OECO préfère considérer ces rapports et leurs conclusions alarmantes non pas comme une cause de désespoir, mais comme un appel à l'action.

La plateforme de participation citoyenne fait partie d'un projet plus vaste intitulé « Intégration des solutions basées sur la nature et de l'égalité des genres dans les politiques et mesures d’adaptation aux changements climatiques » en cours de mise en œuvre avec le soutien financier de l’AFD à travers la Facilité Adapt’Action.

Ce projet vise à soutenir et accompagner la commission de l’OECO et ses Etats membres dans la mise en œuvre de leurs engagements en faveur d'un développement plus résilient face au changement climatique.

La plateforme électronique est accessible sur le site web et la page Facebook de l'OECO ou directement en cliquant sur le lien suivant : http://bit.ly/oecscrsondage 

A propos de L'Organisation des États des Caraïbes orientales

Retour à www.oecs.int

L'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) est une organisation internationale dédiée à l'harmonisation et l'intégration économique, la protection des droits de l'homme et juridiques, et l'encouragement de la bonne gouvernance dans les pays indépendants et non indépendants dans les Caraïbes orientales. L'OECO est née le 18 Juin th1981, lorsque sept pays des Caraïbes orientales ont signé un traité acceptant de coopérer entre eux, tout en favorisant l'unité et la solidarité entre ses membres. Le traité est devenu connu comme le Traité de Basseterre, ainsi nommé en l'honneur de la ville capitale de Saint-Kitts-et-Nevis où il a été signé. Aujourd'hui OECO, compte actuellement dix membres, répartis dans les Caraïbes orientales comprenant Antigua-et-Barbuda, du Commonwealth de la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines,Îles Vierges Britanniques, Anguilla et Martinique

L'Organisation des États des Caraïbes orientales
Morne Fortune
Castries
Sainte-Lucie